Tendances bétonnière de couleur noir

La bétonnière, l’outil indispensable de vos travaux

Le béton est un matériau omniprésent dans les constructions : dalles, fondations, murs, poteaux, coffrages, escaliers, etc. Sa fabrication peut se faire manuellement, dans une brouette à l’aide d’une pelle et d’un seau. Mais cette activité s’avère très fatigante, surtout si vous avez de grandes quantités de béton à réaliser. L’utilisation d’une bétonnière dans ces cas-là s’avère bien moins harassante et permet de plus d’obtenir un béton de qualité constante, en quantité et en un temps record. Vous avez le choix entre utiliser une bétonnière manuelle qui comme son nom l’indique voit sa cuve entraînée par la force de vos bras (ce qui reste pour le coup relativement fatiguant) mais vous pouvez également utiliser une bétonnière dont la cuve possède un moteur (comme l’électrique ou la thermique) voire est entraînée par la prise de force d’un véhicule comme dans le cas de la bétonnière tracteur. Mais c’est sur les bétonnières à moteur que nous allons nous attarder.

Lorsque vous aurez à choisir votre bétonnière en cas d’achat ou de location, vous aurez le choix entre de nombreux modèles.  Mais comment faire son choix ? Il a essentiellement deux critères à prendre en ligne de compte : la capacité de la cuve et l’énergie de votre bétonnière.

La bétonnière électrique

La bétonnière électrique sera parfaite pour des travaux de petites envergures car elle possède une cuve de taille bien moins généreuse que d’autres, à savoir entre 63 et 150 litres. Concernant la capacité de la cuve, n’oubliez pas qu’il faut toujours prendre en compte une marge de manœuvre, car vous ne pourrez bien entendu pas faire 150 litres de béton dans une bétonnière d’une capacité de 150 litres !  Elle peut être parfaite pour un particulier se lançant dans de menus travaux de maçonnerie. Souvent bien moins chère à l’achat, ce type de bétonnière vous permettra de travailler en intérieur car contrairement à son homologue thermique, elle ne rejette aucun gaz d’échappement. Il vous faudra par contre un point de branchement électrique ou un groupe électrogène puisque ce type de bétonnière ne fonctionne pas de manière indépendante. Elle est également bien plus silencieuse ce qui s’avère moins envahissant, surtout dans un espace clôt.

La bétonnière thermique

La bétonnière thermique existe avec un moteur à essence à quatre temps ou avec un moteur diesel (diffusion industrielle). Contrairement à l’électrique, son moteur thermique lui permet de fonctionner dans n’importe quelle circonstance et sur n’importe quel chantier. La contenance de sa cuve est très importante, entre 150 et 1 000 litres, ce qui fait qu’elle s’adresse plutôt aux professionnels du bâtiment. Elle a de plus l’avantage de pouvoir être tractée derrière un véhicule afin de pouvoir la déplacer de chantier en chantier facilement. Sa facilité d’utilisation ainsi que son autonomie, loin de toute source d’énergie en fait donc le choix privilégié de tous les professionnels… mais son entretien est bien plus exigeant que celui de la bétonnière électrique.

A propos de l'auteur
Articles similaires